Dans le mythe de la constellation du Grand-Chariot, l’illuμνηνoς est un animal qui possède la particularité de faire croire à un être humain ce qu’il souhaite, simplement en le regardant dans les yeux. L’illuμνηνoς faisant partie des animaux des miroirs, nous ne le croisons jamais dans le monde dans lequel nous vivons. Nos seules rencontres possibles avec lui se produisent lorsque nous regardons un miroir: si le reflet que nous renvoie le miroir n’est pas le nôtre et que nous reconnaissons la forme de l’illuμνηνoς, alors il ne faut surtout pas regarder l’animal dans les yeux, faute de quoi nous tomberions sous son charme et accomplirions ou encouragerions ensuite les actes liés aux croyances qu’il nous aura transmises.

Il est dit que plusieurs, parmi les grands noms qui ont marqué l’histoire de l’humanité, auraient croisé dans leur vie ce regard dont on ne peut se soustraire une fois qu’il vous a attrapé, celui de l’illuμνηνoς. Parmi eux se trouveraient Homère (qui aurait perdu la vue devant le miroir de l’illumnénoç) , Dante, Leonardo da Vinci et, plus près de nous, Wolfgang Amadeus Mozart, Albert Einstein et Adolf Hitler. Il peut paraître choquant de rencontrer une des plus proches incarnations du mal aux côtés de génies ayant produit les plus beaux chef-d’œuvres de l’humanité. C’est que la force de conviction et la puissance narrative  qui possède l’illuμνηνoς se situe bien au-delà du bien et du mal.


P.S. Il est également dit que si quelqu’un écrit à propos de l’illumnénoç, il doit veiller à ne jamais couper son nom, sans quoi l’illumnénoç vient la nuit en rêve vous demander réparation.