Amalgame

De Anklade
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Première étape du processus

Amalgame

Je baignais encore dans les boues du chaos originel et je ne faisais qu'un amalgame avec avec la soupe primordiale; ce chaos d'où jaillit la source vers laquelle je tends à retourner, non sans avoir au préalable pris soin de séparer celles de ses eaux qui forment le Ciel de celles qui emplissent la Mère.[1]
Il est un temps où je ne suis qu'un avec le sein de ma mère. Et de ce temps, demeure au fond de moi une larme que rien n'évapore.

Une pluie tombe sur cette larme; des trombes d'eau. Et le sel de cette larme demeure.
De cette époque, je porte la matière première, noire et gluante, répugnante, et qu'il ne m'est possible de séparer sans un sacrifice.

Sacrifice, le mot est tombé.
A présent que le mot est tombé, je me dois de le laisser rayonner. Je le chante "faire sacré", "rendre sacré". Sacré, c'est-à-dire qui se trouve et agit au-delà de ce que je peux contrôler; au-delà de tout contrôle.

Afin de pouvoir commencer à travailler à la séparation des boues primordiales dont je suis fait, qui me constituent d'un seul bloc, je procède au sacrifice, je rends sacrée la transformation que j'appelle. Je souhaite me voir me transformer. Je ne peux agir et je peux désirer. Et mon désir tend vers une transformation.

HaaW122.png

J'accepte donc à présent de m'en remettre à ce qui se trouve et agit au-delà de moi, à une part de l'univers à laquelle je n'ai pas accès et qui pourtant dort en moi; qui attend que je m'éveille pour commencer à agir.

Une fois que j'ai accepté de m'engager sur la voie du sacrifice, du "rendre sacré", du "s'en remettre à ce ce que je ne contrôle pas", le travail peut commencer. Et sans m'en rendre compte, je suis déjà en train de cheminer sur les premiers degrés l'oeuvre.

"Ne pense pas que cette étape soit courte, simple, légère, facile. Elle est longue et chaque sommet que tu aperçois en cache un suivant qui culmine plus haut, qui pointe plus loin."
Sois patient car c'est la patience que je suis en train d'apprendre. Et c'est le mystère de l'oeuvre: elle ne se trouve jamais là où je m'attends à la trouver puisqu'elle m'invite à chercher et à travailler.

La Fusion est la première de trois étapes qui se répètent sur le chemin de l'évolution. La route est longue et nécessite de laver, de diluer, d' essorer, d' évacuer, et de recommencer. Mais avant tout, de comprendre ce qu'est cette prima materia que je cherche à transformer.

Séparation

Notes

  1. Et fecit Deus firmamentum divisitque aquas, quae erant sub firmamento, ab his, quae erant super firmamentum. Gen I,7